Partenaires

Contenu partagé !

REFCOR

Le REFCOR (réseau d’Expertise Français sur les Cancers ORL Rares – French Network of Rare Head and Neck Tumors)  a été créé en 2008 sous l’impulsion de la Société Française d’ORL (SFORL), grâce à un financement de l’Institut National du Cancer (INCa). Il regroupe la plupart des centres français spécialisés dans le traitement des cancers de la tête et du cou, incluant différentes spécialités (chirurgiens ORL, chirurgiens maxillo-faciaux, médecins anatomopathologistes, radiothérapeutes, oncologues). Il a pour mission d’améliorer la prise en charge des patients et de développer la recherche dans le domaine des cancers rares de la tête et du cou.

 

L’Etoile de Martin

UN ENFANT SUR 440 SERA TOUCHÉ PAR UN CANCER AVANT L’ÂGE DE 15 ANS.

Reconnue d’intérêt général, l’association soutient la recherche sur les cancers de l’Enfant et offre des moments de bien-être aux jeunes malades.

Fondée en septembre 2006 à la suite du décès de Martin, atteint d’une tumeur au cerveau, l’association est essentiellement composée de bénévoles très investis. Elle fédère et accueille des familles concernées par la maladie d’un enfant, mais également toute personne sensibilisée à cette cause et souhaitant s’engager à ses côtés.

Estelle Denis et Fabrice Santoro, marraine et parrain de l’Étoile de Martin, donnent du temps et de la visibilité à cette cause. Leurs amis sont venus les aider : Eric et Clarisse Frechon, Raymond Domenech, Solène Chavanne et Jean Philippe Doux, Sophie Kamoun et Christophe Michalak, tous ont offert leurs compétences et mis leurs relations au service de l’association, avec beaucoup de générosité et de disponibilité.

 

Union des associations françaises des laryngectomisés et mutilés de la voix

Groupement d’associations d’anciens malades guéris d’un cancer, L’UNION est concernée par une population atteinte d’une affection « orpheline » méconnue des organismes officiels du fait de son importance réduite. On estime en effet que la population totale de laryngectomisés représenterait à l’heure actuelle moins de 0,03% de la population française. L’UNION existe parce que quelques laryngectomisés, opérés dans les années 1950, confrontés à l’absence de soutien, ont surmonté l’épreuve de la mutilation et réussi à se réinsérer. Aujourd’hui, l’UNION regroupe 23 associations régionales toutes animées par des bénévoles qui, avant d’être eux-mêmes réinsérés ont suivi toutes les étapes de ce processus.

 

ComPaRe Communauté de Patients pour la Recherche.

Corasso devient partenaire de ComPaRe, un projet scientifique publique visant à faire avancer la recherche sur les
maladies chroniques. Les participants répondent régulièrement à des questionnaires concernant leurs maladies, leurs symptômes, leurs traitements, leurs relations aux soignants …