Denis, le rêve d’un papa plus fort que la maladie

Durant ces épreuves, un événement m’a donné toute la force et la volonté nécessaire pour me battre contre cet envahisseur. L’arrivée de ma fille dans notre foyer, 41 ans, jours pour jours après ma naissance, notre petite Rébecca, a illuminé la noirceur qui régnait dans notre quotidien. Au premier regard, j’ai su pourquoi je voulais me battre, afin de la voir grandir et d’être là pour elle, lorsqu’elle rencontrera des difficultés dans sa vie.

La naissance de ma fille aura été un élément important dans la voie de la guérison, au même titre que ma famille et tous mes proches, qui auront su faire preuve de patience à mon égard, et d’affection.

Denis

Ma gueule ? Et alors ?
C’est ma gueule !
Ma gueule, quoi !
Quoi, ma gueule ?

Quel objet pourrait symboliser ton parcours ?
Une tétine.

Alors, pourquoi j’ai choisi cette tétine ? Tout simplement parce que… ma femme était enceinte de 3 mois quand j’ai appris que j’avais un cancer et… pendant tout le long, en fait, de mon protocole, j’ai… puisé toute ma force dans… le fait de me dire qu’il faut que je me batte, pour voir cette enfant naître, et la voir grandir plus tard !

Making off
Bon, c’est pas elle, hein ! Parce qu’on la déjà changée plein de fois déjà.
(rires)

Association : contact@corasso.org
Presse : communication@corasso.org
Donation & Partenariats : sabrina@corasso.org

j'adhère