Notre histoire

Coras­so voit le jour en 2014. A l’origine, deux patientes suiv­ies à Gus­tave Roussy et atteintes d’un même can­cer ORL rare, Chris­tine FAUQUEMBERGUE et Sab­ri­na LE BARS, se sou­ti­en­nent et échangent leurs con­seils pour affron­ter leur épreuve ensem­ble.  Sur les con­seils d’un Chirurgien expert, le Doc­teur François JANOT, et avec le sou­tien du Doc­teur Anne-Cather­ine BAGLIN, Anato­mo-cyto-pathol­o­giste, elles créent « Coras­so »,  afin que d’autres patients sor­tent eux aus­si de l’isolement. Jusqu’ici aucune struc­ture asso­cia­tive n’existait pour l’accompagnement des per­son­nes touchées par un can­cer de la tête et du cou.

Asso­ci­a­tion loi 1901, à but non lucratif et recon­nue d’intérêt général, Coras­so est dans un pre­mier temps dédiée aux per­son­nes touchées par un can­cer rare de la tête et du cou autrement dit les can­cers com­muné­ment appelés ORL (can­cers max­il­lo-faci­aux et can­cers des voies aérodi­ges­tives supérieures). 

Peu à peu, les échanges sur les réseaux soci­aux se dévelop­pent. Les ren­con­tres se mul­ti­plient ; une équipe de bénév­oles se con­stitue et les mis­sions s’enchaînent.

En Avril 2017, le groupe privé sur Face­book « Coras­so échangeons » est crée. 

Le 3 Juil­let 2017, à l’In­sti­tut Gus­tave Roussy, Coras­so organ­ise sa pre­mière journée de ren­con­tre. Une 20e de patients de dif­férentes régions de France répon­dent présents ain­si que des médecins. 

Le 22 Novem­bre 2018, l’association lance sur les réseaux soci­aux, une grande cam­pagne de sen­si­bil­i­sa­tion ‟Quoi ma gueule‟ avec l’ambition de touch­er le plus grand nom­bre sur les enjeux des can­cers ORL rares. 

Cette cam­pagne sus­cite beau­coup de réac­tions qui amè­nent l’association à cette réflex­ion : on par­le main­tenant des can­cers ORL rares mais qui sou­tient les patients touchés par les can­cers “com­muns” de la tête et du cou ? Cette ques­tion pousse l’association à mod­i­fi­er ses statuts en 2019 pour ouvrir son champ plus large­ment à tous les can­cers de la tête et du cou.

En chiffres les can­cers tête et cou : 

  • 6e cause de décès par can­cer en Europe
  • 14 750 nou­veaux cas  diag­nos­tiqués en France en 2016 (Homme 10 650 — Femme 4100)*
  • 10% des can­cers ORL  en France sont des tumeurs rares (REFCOR)
  • 70% des can­cers ORL sont dépistés à un stade avancé
  • 60% des patients risquent de décéder au bout de 5 ans

*source : Gus­tave Roussy

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?
OuiNon

Continuons l'échange avec les réseaux sociaux Corasso :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les information de prénom, nom, email et téléphone sont facultatives. Elles nous permettront éventuellement de vous recontacter pour vous répondre ou échanger.