Emeline, un foulard pour se protéger du regard des autres

Éme­line a accep­té de faire par­tie de la cam­pagne « Quoi ma gueule ? ». Imag­inée par les mem­bres de l’association Coras­so, « Quoi ma gueule ? » a pour voca­tion de déstig­ma­tis­er les per­son­nes atteintes de can­cers ORL rares. 

Depuis 2016, Eme­line est touchée par un car­ci­nome épi­der­moïde et un améloblas­tome malin de la mandibule gauche. 

Elle a choisi de nous par­ler de « Doudou 1er », son foulard. Ou com­ment un acces­soire « cache-mis­ère » a fini par devenir l’allié indis­pens­able de sa guéri­son et de sa réin­ser­tion dans le monde qui l’entoure.

Quoi ? ma gueule ?
C’est ma gueule !
Ma gueule !
Quoi ma gueule ?

Quel objet pour­rait sym­bol­is­er ton parcours ?

Doudou 1er !

Alors, doudou 1er, c’est mon foulard. Et… mon foulard m’a suiv­ie pen­dant toute… toute la durée de l’hospitalisation. Donc… il me ser­vait de… de cache mis­ère et… en même temps, il me pro­tégeait des regards… assez… assez insis­tants de beau­coup de per­son­nes sur… sur les cica­tri­ces, après la radiothérapie.

Et… et en fait…, c’est grâce à lui que j’ai abor­dé, que j’ai ré-abor­dé la… les gens, la société. Mon hand­i­cap aus­si, qui était celui de… de ressen­tir des choses… très… très peu con­ven­tion­nelles dans la vie nor­male parce que je pen­sais en fait à chaque fois que je bavais…, que… que, voilà, que c’était gros alors que… réelle­ment, ça l’était pas ! Donc il était là pour me cacher et pour embel­lir aus­si… ben, ce qui était moche, en fait ! Pour cacher. Voilà !

Mak­ing off

  • Comme ça ?
  • Ouais !
  • Hey !
  • Voilà !

Association : contact@corasso.org
Presse : communication@corasso.org
Donation & Partenariats : sabrina@corasso.org

j'adhère