Scanner

Par LA SANTÉ SURTOUT – Mise à jour le 22 mars 2021

Bien se préparer à un scanner

Vous devez passer un scanner et vous avez quelques interrogations ? Voici les informations nécessaires pour bien vous préparer afin que cet examen se déroule dans les meilleures conditions.

corasso no 23 619969208

Qu’est-ce qu’un scanner ?

Le scanner, aussi connu sous le nom de tomodensitométrie ou TDM, est un examen d’imagerie médicale qui utilise des rayons X à faible dose pour produire des clichés d’une partie du corps à examiner. 

L’examen présente l’avantage de permettre l’exploration de quasiment tous les organes du corps humain. Il fait partie des examens complémentaires de référence du diagnostic du cancer et de la surveillance de l’évolution tumorale.

Les séries d’images en coupe restituées par l’ordinateur sont assemblées pour obtenir une reconstitution en 3D.

Les manipulateurs en radiologie réalisent les examens des patients, et les résultats sont interprétés par le médecin radiologue.

Pourquoi passer un scanner ?

Le scanner est souvent recommandé pour visualiser des lésions que l’on ne voit pas avec d’autres examens d’imagerie, comme la radiographie ou l’échographie. Il est capable de repérer les tumeurs, les infections ou encore une hémorragie dans un organe. Dans le cadre de la prise en charge en cancérologie, le scanner permet de déterminer de façon plus précise les caractéristiques d’une tumeur, et ainsi de contrôler l’évolutivité de celle-ci durant les traitements.

Le scanner est aussi utilisé pour guider certains gestes comme les biopsies ou ponctions.

Enfin, il est réalisé avec ou sans injection de produit dit « de contraste ». L’injection est nécessaire lorsque l’on souhaite explorer les vaisseaux ou certaines anomalies particulières.

La décision de prescrire un scanner revient à votre médecin, qui dans certains cas peut estimer que la réalisation de cet examen est bénéfique pour votre parcours de soins. 

corasso no23 1759562642 636915445314

Avant l’examen

S’il n’est pas demandé en urgence, le scanner est réalisé sur rendez-vous. Pour cela, vous aurez besoin du courrier ou de l’ordonnance de votre médecin. Le délai d’obtention d’un rendez-vous dépend de chaque centre de soins.

Lorsque l’on vous a prescrit un scanner avec injection, le centre de radiologie ou votre médecin peut vous donner une ordonnance pour faire pratiquer une prise de sang avant l’examen. Une prescription pour l’achat du produit de contraste en pharmacie vous est aussi fournie. Il faudra apporter les résultats de la prise de sang ainsi que le produit de contraste le jour de l’examen.

Comme pour tout examen d’imagerie médicale, il est recommandé de venir au rendez-vous avec vos documents administratifs à jour (carte Vitale, attestation de mutuelle, prise en charge à 100 %, pièce d’identité), vos anciens clichés, et un moyen de paiement au cas où l’examen ne vous dispense pas de l’avance des frais. 

Le centre de radiologie vous précisera à l’avance si vous devez venir à jeun ou non, et si vous devez prévoir une bouteille d’eau pour boire avant l’examen.

À savoir : l’injection du produit de contraste peut provoquer une forte envie d’uriner. Si l’on ne vous demande pas de boire avant l’examen, ne vous retenez pas. Allez aux toilettes juste avant, et continuez à boire beaucoup d’eau après pour éliminer le produit plus facilement.

Pendant l’examen

Le jour de votre rendez-vous, présentez-vous au secrétariat du centre pour réaliser les formalités administratives avant l’examen. 

Vous serez invité à patienter en salle d’attente. Les manipulateurs en radiologie essaient de garder un planning bien organisé, avec le moins d’attente possible. Toutefois, il arrive que des urgences s’ajoutent entre deux plages horaires, provoquant un retard.

Ensuite, un manipulateur radio viendra vous chercher pour vous conduire dans la cabine de préparation. Il vous indiquera quels vêtements retirer et récupérera les éléments de votre dossier médical. Si le scanner est réalisé avec injection, le manipulateur radio installera un cathéter dans votre bras, si vous en possédez un. Il faut compter entre 15 et 30 minutes pour cette étape préparatoire.

Puis, on vous demandera de vous allonger sur la table d’examen du scanner. C’est aussi le moment où le produit de contraste est injecté. La table d’examen se déplace à travers la machine en forme d’anneau pour réaliser les séries de clichés. Il faudra rester immobile et parfois bloquer votre respiration si l’équipe vous le demande. Pendant toute la durée de l’examen, le personnel médical est dans une pièce adjacente, mais il reste en contact permanent avec vous, grâce à une caméra et à un microphone. Cette phase dure entre 10 et 15 minutes. 

En fin d’examen, le manipulateur en radiologie retire la perfusion, et vous pourrez rejoindre la cabine de préparation pour vous rhabiller et récupérer vos affaires.

À savoir : Les doses de rayons X délivrées sont faibles et n’entraînent pas d’effets secondaires. Cependant, si vous êtes enceinte, il est conseillé de le signaler à l’équipe médicale avant de pratiquer le scanner, car il y aura peut-être des précautions particulières à prendre.

Une allergie au produit de contraste, à base d’iode, est parfois observée. Pensez à signaler au centre de radiologie toute allergie connue à d’autres médicaments lors de la prise de rendez-vous. 

Après l’examen

Le médecin radiologue analyse durant et après le scanner les clichés obtenus, à la lumière de vos précédents examens d’imagerie, ainsi que des données de votre dossier médical. 

corasso no23 no 22 669428122 636915493873

Après analyse complète des images, il réalise un compte-rendu qui vous sera remis avec les clichés en fin d’examen. Cette étape nécessite parfois un peu d’attente. Si vous ne pouvez pas attendre les résultats, ils seront, avec votre accord, envoyés au médecin prescripteur.

Association : contact@corasso.org
Presse : communication@corasso.org
Donation & Partenariats : sabrina@corasso.org

j'adhère