IRM

Par La santé surtout – Mise à jour le 22 mars 2021

Bien se préparer à une IRM

Votre médecin vous a prescrit une IRM ? Voici les informations à connaître pour bien vous préparer.

corasso no 22 n0 23 688167961 636915477348

Qu’est-ce qu’une IRM ?

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est un examen d’imagerie médicale prescrit à des fins exploratrices. Cet examen peut être nécessaire pour contrôler la présence d’anomalies ou de masses suspectes, non visibles par les autres examens d’imagerie tels que la radiographie, l’échographie ou le scanner.

Son principe repose sur la réalisation de clichés successifs de la partie du corps ou des organes à explorer. Les images en coupe sont créées par un appareil doté d’un aimant puissant capable d’agir sur l’hydrogène présent dans notre corps. La série de clichés (plusieurs dizaines) apparaît sur un écran d’ordinateur. Un logiciel va alors reconstruire les différents clichés pour visualiser et isoler les zones qui intéressent le médecin. L’IRM est réalisée par un manipulateur en radiologie. Le médecin radiologue analyse et interprète les images.

À savoir : 

  • Cet examen est non douloureux et non invasif. Il ne produit aucune radiation nocive. Cependant, la forme de l’appareil en tube ainsi que le bruit présent durant l’examen peuvent être une source de stress chez certains patients claustrophobes. 
  • Certaines IRM nécessitent l’injection d’un produit dit « de contraste » afin de mieux étudier le trajet de vaisseaux ou certaines lésions dans un organe. Le choix d’un examen avec ou sans injection est fait par le médecin prescripteur de l’examen. 

Quand doit-on passer une IRM ?

Vous pouvez être amené à réaliser une IRM pour que votre médecin puisse mieux visualiser certains organes. Cela peut être le cas lors du diagnostic d’un cancer, ou lors de la surveillance d’une tumeur, pendant et après les traitements.

Dans le cadre d’un suivi de cancer, l’IRM permet d’observer de façon précise la tumeur et ses caractéristiques, et est une aide précieuse pour juger de l’efficacité des traitements.

Avant l’examen

À faire : 

Prendre RDV pour l’IRM 

Le médecin qui vous suit vous donne une ordonnance ou une lettre en vous indiquant le délai dans lequel faire cet examen. Vous en aurez besoin pour la prise de rendez-vous, et il faudra penser à l’apporter le jour de l’examen.L’IRM se déroule majoritairement sur rendez-vous. Les délais peuvent aller jusqu’à plusieurs semaines, ne tardez pas à prendre votre rendez-vous.

corasso no 22 no 23 1243951690 636915524307

Acheter le produit de contraste et faire une prise de sang

Si votre médecin vous prescrit une IRM avec injection, une ordonnance vous sera remise avant le rendez-vous IRM pour que vous puissiez vous procurer le produit en pharmacie et réaliser une prise de sang avec un dosage de la créatininémie. Il faudra alors apporter ces deux éléments le jour de l’examen

Préparer les éléments suivants à apporter le jour de l’examen 

Le jour J, il vous sera demandé d’apporter vos anciens clichés d’imagerie à titre de comparaison. Il faudra également vous munir de votre carte Vitale et de votre attestation de mutuelle, d’une pièce d’identité et de votre prise en charge en ALD.

À savoir :

En raison du puissant champ magnétique de l’appareil, et de la possible injection de produit de contraste, il est nécessaire, lors de la prise de votre rendez-vous, de prévenir le centre de radiologie de toute présence de prothèse métallique non amovible (pacemaker, broches, etc.), d’allergie, ou encore de claustrophobie.

L’IRM ne nécessite pas d’être à jeun. Vous pouvez continuer la prise de vos traitements habituels sauf indication contraire. 

Déroulement de l’examen

En raison du champ magnétique de l’appareil, les bijoux en métal, piercings, prothèses amovibles et tout accessoire contenant du métal sont à retirer.

L’IRM dure entre un quart d’heure et une demi-heure. Après avoir fait le dossier administratif auprès du secrétariat du centre de radiologie, un questionnaire médical est réalisé par le manipulateur radio.

Si votre IRM nécessite une injection de produit de contraste, le manipulateur radio posera un cathéter au niveau du bras afin que le produit puisse être injecté au cours de l’examen.

L’examen se déroule en position allongée sur une table d’examen qui se déplace à l’intérieur de l’appareil en forme de tunnel. Pendant l’examen, le manipulateur radio est dans une pièce adjacente, mais reste en contact permanent avec vous grâce à une caméra et à un microphone. En raison du fort bruit produit par la machine, l’équipe médicale peut mettre à votre disposition un casque audio avec de la musique ou encore des bouchons d’oreille.

Dans le cadre IRM cervico facial, un cale tête vous permettra de ne pas bouger et de maintenir la position durant l’examen.

À savoir :

  • L’examen est totalement indolore.
  • L’injection du produit de contraste ne provoque pas non plus de douleur.
corasso no 22 no 23 1659663457 636915512283

Contre-indications

Les risques sont essentiellement liés au champ magnétique et au produit de contraste. Certains objets métalliques présents dans votre corps peuvent contre-indiquer la réalisation de cet examen. Une allergie au produit de contraste est possible, mais extrêmement rare. Par ailleurs, toute grossesse doit être signalée avant l’examen, par précaution. 

Après l’examen

Les clichés d’IRM sont analysés durant et après l’examen par le médecin radiologue. Un rapprochement est fait avec les données de votre dossier médical et vos anciens clichés radiologiques. Le praticien peut être amené à vous demander plus d’explications au sujet de votre parcours de soins (interventions chirurgicales, précédents traitements, etc.).

Après analyse complète de toutes les images (cette étape peut prendre du temps), un compte-rendu ainsi qu’un CD contenant les clichés sont produits. Ces éléments sont envoyés au médecin prescripteur, ou vous sont remis en main propre, soit à la fin de l’examen (mais cela nécessite un temps d’attente parfois important), soit après quelques jours. 

Association : contact@corasso.org
Presse : communication@corasso.org
Donation & Partenariats : sabrina@corasso.org

j'adhère