Les conséquences fonctionnelles à long terme de la chirurgie laryngée

Retrou­vez notre pod­cast con­sacré aux con­séquences à long terme de la chirurgie laryn­gée avec toutes les répons­es aux ques­tions que se posent les patients par le Pro­fesseur Béa­trix Bar­ry, cheffe du ser­vice ORL et de chirurgie cer­vi­co-faciale de l’hôpi­tal Bichat à Paris. 

Jour­nal­iste : Jessy­ca Falour
Pro­duc­tion : La san­té surtout !

Podcast chirurgie laryngée - Part 2
  • Que pou­vez-vous nous dire sur les séquelles fonctionnelles ?
  • En com­bi­en de temps peut-on ressen­tir une amélio­ra­tion sur l’alimentation ?
  • Où se situent les cica­tri­ces et sont-elles importantes ?
  • Est-ce qu’il y a des tech­niques pour amélior­er l’aspect des cicatrices ?
  • Quels sont les plus grandes dif­fi­cultés aux­quelles font face les patients ?
  • Existe-t-il des séquelles et des effets sec­ondaires sur une chirurgie laryngée ?
  • Quels sont les soins de réé­d­u­ca­tion post-opératoires ?
  • Après une chirurgie laryn­gée, les risques de fauss­es routes sont-ils plus importants ?
  • Qu’est-ce que la voix œsophagienne ?
  • Quels sont les dif­férents types d’appareillages ?
  • Com­ment se fait ce choix ?
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?
OuiNon

Continuons l'échange avec les réseaux sociaux Corasso :

4 réflexions sur “Les conséquences fonctionnelles à long terme de la chirurgie laryngée”

  1. REX à 12 mois après laryn­gec­tomie totale, avec curage gan­glion­naire et recon­struc­tion par auto­gr­effe (kam­beau pectoral)
    1/ Reprise nutri­tion après 6 mois, dég­lu­ti­tion dif­fi­cile nesces­si­tant bois­son tiede ou gazeuse. Mas­ti­ca­tion hand­i­capée par extra­tions den­taires, cor­rigées à 8 mois. Dénu­tri­tion sta­bil­isée par com­plète­ments proteiniques.
    2/ voix… Util­i­sa­tion (facile et pra­tique) du laryn­go­phone à 4 mois, dès reduc­tion de l’œdème oper­a­toirr. Per­met les actions courantes, dont répon­dre au télé­phone et achats standards.

    Voix œsophagi­en­ne (sans prothese) neces­site efforts, courage et per­sévérance elle con­sti­iue, par les pro­grès accu­mulés une sources d’e­spoir et de satisfaction,

  2. Après les rayons,j’ai eu un lym­phoedeme du cou et je suis très gêne.je suis obligé d’aller chez le kine 2 fois par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.